DOWN 

 "Sur les écrans par transparence, des visages fermés titubent. Récoltées sur internet, ces images proviennent toutes de la même source : un compte publie chaque jour ces errances, et les livre aux regards de millions de spectateurices. Trackés en post-production, les visages nous apparaissent dans leur intimité et nous placent dans la position de voyeur importun. Quelle place pour l'individu dans ce monde sur-connecté?

(...) A travers le bruit on capte quelques paroles, presque inaudibles, mécaniques quelque part, issues de textes de Daniil Harms. Générée par ordinateur à partir de bandes sons assemblées, l'installation sonore ajoute à l'étrangeté de l'espace, et des images qui circulent sur les écrans. Nous sommes comme tiraillés entre curiosité et malaise."

Gégoire Prangé, pour l'exposition Le Drive, 2022

6détail.jpg
10.jpg
23.jpg
4.jpg
14.jpg
15.jpg